Dermoscopie

La dermatoscopie ou dermoscopie est une technique utilisée par les dermatologues pour étudier de façon plus précise certaines lésions de la peau. Elle nécessite l’utilisation d’un appareil appelé dermatoscope ou dermoscope, composé d’une ou plusieurs lentilles grossissantes et d’une lampe (photo 1). Le dermoscope permet de visualiser la répartition des pigments, les vaisseaux et de repérer certains éléments diagnostiques spécifiques, par exemple, de cancers de la peau mais aussi d’autres pathologies dermatologiques telles que la gale.


Photo 1 : dermoscope

L’examen fait partie intégrante de la consultation de dermatologie. Le dermatologue applique simplement le dermoscope sur les lésions qu’il estime devoir examiner de manière plus précise et observe à travers la lentille. Il s’agit d’un examen rapide et non douloureux.

Le but de la dermoscopie est d’apporter des éléments supplémentaires au dermatologue dans le diagnostic des différentes lésions de la peau afin de déterminer s’il s’agit de lésions bénignes ou malignes pour pouvoir dépister tôt des lésions malignes et essayer de limiter le nombre d’exérèse de lésions bénignes. Cette technique est utilisée principalement pour l’analyse des lésions pigmentées dans le dépistage des mélanomes (photo 2). Elle est également utile pour des lésions non pigmentées.


Photo 2 : naevus vu en dermoscopie

Cette méthode constitue une aide à la décision thérapeutique mais le diagnostic de certitude en cas de suspicion de mélanome ou de carcinome est apporté par l’examen anatomo-pathologique après exérèse.

Il existe depuis quelques années des dermoscopes couplés à un système de numérisation et de stockage permettant le suivi en dermoscopie dans le temps des lésions cutanées afin de dépister des modifications de ces lésions (photo 3). Ce suivi a un intérêt en particulier chez les patients présentant de nombreux nævi atypiques ou à risque élevé de mélanome.


Photo 3 : dermoscope couplé à un système de numérisation des images utilisé au CHU


Dernière modification le 18/09/17 par Dr C Frenard
L’auteur n’a pas transmis de liens d’intérêts concernant les données diffusées sur ce site.

Les derniers messages sur le forum

12/06/2015 traitement d'un mélanome par interféron
11/09/2014 Pembrolizumab/Keytruda
16/06/2014 disparition d'un mélanome
13/06/2014 quand l'entourage reste sourd au danger du soleil pour votre santé
20/02/2014 Traitement melanome par ipilimumab [immunotherapie]
Posez votre question !