Prévention du mélanome

Quelle est la place de la prévention dans le traitement du mélanome ?

La prévention primaire
Elle est basée sur les conseils de protection solaire ou plus exactement « de conduite pratique vis à vis du soleil ». Les enquêtes grand public montrent que les français connaissent les risques de cancers cutanés induits par le soleil mais sans que cela modifie beaucoup leurs habitudes solaires. Des campagnes de sensibilisation ont lieu en France, mais semblent de peu de poids encore. Pour être efficaces, elles doivent être répétées ce qui coûte cher.


La prévention secondaire
Elle est basée sur le dépistage précoce des mélanomes. On peut distinguer : L’auto surveillance réalisée par le patient lui-même, qui a l’avantage de pouvoir être réalisée fréquemment mais qui nécessite une formation par le médecin ou l’infirmière. Le dépistage précoce par le médecin lors de visites régulières. Ce type de dépistage est essentiellement envisageable pour des sujets à risque. Le personnel para médical, notamment les infirmières peuvent participer à ce dépistage. Les campagnes de dépistage qui permettent de sensibiliser la population au risque du mélanome, mais ont l’inconvénient de ne toucher le plus souvent que les personnes acceptant une démarche volontaire de dépistage. Elles doivent être répétées pour être efficaces.

En Octobre 2006, l'HAS à produit ces recommandations concernant le diagnostic précoce du mélanome.

Télécharger la brochure Mélanome


Comment se protéger efficacement du soleil ?

Il faut apprendre à vivre avec le soleil. Savoir vivre avec le soleil peut se résumer en trois points :
  • Eviter les rayons solaires entre 12 H et 16H nuisibles pour la peau même avec une crème solaire.
  • Ne pas exposer les jeunes enfants au soleil.
  • Se rappeler que la meilleure protection solaire reste le tee-shirt et le chapeau. Pour les zones qui ne peuvent être protégées par un vêtement il convient d’utiliser une crème solaire UVA et B avec un indice minimal de protection vis à vis des UVB d’au moins 20, et de la renouveler tous les 2 heures.
Cliquez ici pour télécharger les recommandations de l’afssaps sur la protection solaire.

Rappelons que nous vivrons de plus en plus vieux, que nous usons donc davantage « notre capital solaire » augmentant ainsi notre risque de cancers cutanés dont le mélanome.

Dernière modification le 16/03/13 par G. Quéreux
L’auteur n’a pas transmis de liens d’intérêts concernant les données diffusées sur ce site.

Les derniers messages sur le forum

12/06/2015 traitement d'un mélanome par interféron
11/09/2014 Pembrolizumab/Keytruda
16/06/2014 disparition d'un mélanome
13/06/2014 quand l'entourage reste sourd au danger du soleil pour votre santé
20/02/2014 Traitement melanome par ipilimumab [immunotherapie]
Posez votre question !